13/06/2009

EXCLUSIF ! INTERVIEW DE BARD EKERE-KOENIGSEGG

A l'heure où sa secrètaire refuse toute interview aux plus grands médias internationaux , Mr Ekere donne une interview exclusive au média norvégien Dagbladet .

Cet industriel norvégien , de mère suèdoise , est à la tête de plusieurs entreprises axées autour du design et des moteurs : Ekerdesign , Hydrolift et bien sûr Koenigsegg qu'on ne présente plus ici qu'il a fondé et dont il est le co-propriètaire avec Christian Koenigsegg .

Et il avoue donc ne pas avoir une culture de grosse entreprise comme l'est Saab et que cela lui fait un peu peur . Il se montre donc très prudent à l'heure actuelle , concernant les inquietudes des syndicats , liées aux licenciements . Il ne peut rien garantir si ce n'est qu'il ne veut pas demanteler l'outil de travail Saab .

"Nous avons des solutions pour Saab " qui represente aujourd'hui une dette de 10,5 milliards de dollars et 3400 emplois ."De nombreux investisseurs nous suivent dans ce trés long processus d'acquisition qui ne nous est pas encore acquis ".

Mais c'est normalement  à Zürich en Suisse , qu'un accord devrait etre signé pour un rachat qui serait alors effectif début Juillet .

At a time when his secretary refuses any more interviews to major international media, Mr Eker gives an exclusive interview to the media Norwegian Dagbladet.

This industrial Norwegian, Swedish mother, is the head of several companies focused on the design and engine: Ekerdesign, Hydrolift Koenigsegg  that he founded and is co-owner with Christian Koenigsegg.

And he says so do not have a culture of big business as is, and that Saab that makes it a little scary. It is therefore very prudent at the present time on the concerns of unions, related to redundancies. It can not guarantee anything except that he does not want to dismantle the work tool Saab.

"We have solutions for Saab, which today represents a debt of $ 10.5 billion and 3400 jobs." Many investors are following in this very long process of acquisition that we have not yet acquired. "

But it is normally at  Zurich in Switzerland, that an agreement should be signed for a takeover that would be effective beginning in July.

Ekere

 

 

 

 

Source : Dagbladet

Photo : John T . Pedersen / Dagbladet


 

14:48 Écrit par Golfhunter dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : koenigsegg saab norway, sweden crisis | |  Facebook |