18/04/2011

Vladimir Antonov lines up bank for Saab deal representative

Vladimir Antonov a trouvé un arrangement avec une banque independante européenne pour pouvoir acheter les biens immobiliers de Saab .VA,  qui se disait "frustré" la semaine dernière à l'issu de la conférence de presse de Mme Maud Olofsson ,a d'ores et déjà rebondi .

Le gouvernement la semaine dernière demandait à ce que ces biens soient rachetés par le biais d'un organisme bancaire européen , mettant de fait sur la touche Vladimir Antonov et Convers Group .

Russian businessman Vladimir Antonov has lined up an independent European bank to handle payments in a planned deal to buy property from Spyker-owned (SPYKR.AS) Saab and provide the carmaker with much-needed cash.

 

Sweden last week gave its conditional backing for a deal to free up cash for Saab whereby Antonov would buy real estate from the struggling carmaker, but demanded that any payments take place through a European bank without links to the buyer.

 

"That issue has been resolved and there are no remaining questions regarding that point," said Lars Carlstrom, a representative for Antonov in Sweden. "That one has been crossed off the list."

 

Carlstrom said the identity of the bank would only be disclosed once Sweden's national debt office had given the final green light for the deal to proceed.

 

The property deal aims to rescue Saab after a shortfall in 2010 sales meant it hit a cash-crunch this year. That led to unpaid bills to suppliers and a halt to production at its plant in Trollhattan, southwest Sweden, for the last two weeks.

MORE HERE

15:14 Écrit par Golfhunter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

Commentaires

Bon bien... ça avance... On espère des solutions pérennes, mais l'essentiel est vraiment que la production reparte et que la confiance avec ces fournisseurs qui avaient semble-t-il coupé les délais de paiement reviennent.

VM qui s'est excusé semble regretter d'avoir utilisé la trésorerie disponible pour payer ses fournisseurs jusque là alors qu'il aurait ou peut-être trouvé dès le départ des solutions pour se ménager un fond de roulement. En même temps son approche a été de ne pas augmenter la dette de Saab. Les sommes en jeu sont à mettre en face des sommes recouvrées par Saab sur ses ventes mensuelles. Pas de quoi affoler tout le monde, même si les bureaucrates du NDO doivent bien justifier leurs salaires en posant des conditions dans la recherche de solutions de court terme, notamment concernant l'abaissement du seuil de sa contre garantie sur la caution de l'Etat adossée au prêt de la BEI, qui n'est plus que de 280K€ désormais.

VA a trouvé l'astuce : faire porter le rachat des actifs Saab par une banque européenne qui va demander la caution ... d'une banque probablement et je vous le donne en mille si vous devinez à qui elle appartient celle-là...

J'ai hâte de signer pour la prochaine Saab! Encore 2 semaines je dirais et 1 mois pour l'augmentation de capital? Quelle épopée cette marque! On est dingue! Mais quand on aime...

Écrit par : Remdu67 | 18/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.